BERTRAND (J.-P.)

BERTRAND (J.-P.)
BERTRAND (J.-P.)

BERTRAND JEAN-PIERRE (1937- )

Le travail du peintre Jean-Pierre Bertrand, né à Paris, a toujours été considéré comme un unicum , l’artiste ne se pliant à aucun «mouvement», à aucune «école». Il ne s’est inscrit sur la scène artistique que tardivement (première exposition personnelle en 1970, à Ludwigshafen en Allemagne). Figure éminente de l’art contemporain, Jean-Pierre Bertrand ne se reconnaît ni filiation ni «suiveurs». Les catalogues, souvent conçus par l’artiste même, respectent le mystère de sa biographie et laissent apparaître la difficulté de l’exégèse (Musée d’art de Toulon, 1981; Musée national d’art moderne, Paris, 1985).

Faisant suite à la réalisation de quelques films, les premières installations de Bertrand confrontent citrons, sel et miel, éléments de base de son vocabulaire, à la duplication (photographique), au dédoublement (dans le miroir), à l’érosion et au travail du temps (La Totalité des citrons , 1976, à la chapelle de la Salpêtrière, Paris). Depuis 1980, Bertrand utilise aussi ces matériaux pour imbiber et colorer du papier; à ces traces se joignent des traits de crayon ou des couches d’acrylique. Mais cette «cuisine» de peintre devient alors un travail de sculpture: les papiers sont enchâssés dans des cornières métalliques et recouverts de plexiglas, auquel ils adhèrent. Ces «plaques», d’une épaisseur invariable, sont disposées en séries sur le mur, à des distances soigneusement calculées (Mine de plomb , 1982, coll. du musée national d’Art moderne, Paris; commande d’une Installation par le musée Saint-Pierre - Art contemporain, Lyon, 1985). Imprégnés de couleur «naturelle», ces papiers, solidaires de la forme culturelle par excellence qu’est le cadre, font éclater les catégories et les hiérarchies de l’art.

Mais Jean-Pierre Bertrand ne se limite pas à l’espace intime de la feuille de papier; il a reçu, pour des œuvres monumentales, des commandes de l’État (1 p. 100 obligatoire, hall de réception du nouveau bâtiment des Archives de Paris, 1990) ou de la délégation aux Arts plastiques (31 verrières pour l’église Saint-Andéol, Bourg-Saint-Andéol, Ardèche, avec Florent Chaboissier, maître-verrier [1987-1991]). Il a reçu, en 1990, le Grand Prix national de peinture. Depuis 1983, la Galerie de France lui a consacré de nombreuses expositions et le musée de la Ville de Paris une rétrospective en 1993, dans le cadre des rendez-vous de l’Arc IV.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bertrand — ist ein männlicher Vorname und Familienname. Inhaltsverzeichnis 1 Bekannte Namensträger 1.1 Vorname 1.2 Familienname 1.3 Künstlername …   Deutsch Wikipedia

  • Bertrand — is a popular name both as a given name and surname:urname* Alexandre Bertrand (1820 1902), French archeologist. * Alexandre Jacques François Bertrand (1795 1831), French physician * Aloysius Bertrand (1807 1841), French poet. * Antoine de… …   Wikipedia

  • BERTRAND (G.) — BERTRAND GABRIEL (1867 1962) Chimiste français, Gabriel Bertrand fut, sans doute, parmi les savants de son époque, celui dont les travaux ont, depuis Pasteur, exercé le plus d’influence dans les domaines les plus divers en raison de leurs… …   Encyclopédie Universelle

  • Bertrand — Saltar a navegación, búsqueda Bertrand hace referencia a: Bertrand Russell, matemático lógico y filósofo británico Bertrand Tavernier, cineasta francés Abreviatura científica para el botánico francés Marcel B.Bertrand Thérèse Bertrand, médico… …   Wikipedia Español

  • BERTRAND (C. J. A.) — BERTRAND CLAUDE JOSEPH ALEXANDRE (1734 1797) Nommé architecte voyer de Besançon (1774 1790), Bertrand mettra en œuvre, peu à peu et partiellement, son Projet d’embellissements pour la ville de Besançon , qui lui valut le prix d’un concours de… …   Encyclopédie Universelle

  • BERTRAND (M.) — BERTRAND MARCEL (1847 1907) Géologue comptant parmi les maîtres de la géologie française, Marcel Bertrand vient tardivement à cette science, après avoir été élève de l’École polytechnique et de l’École des mines. Sa carrière géologique va durer… …   Encyclopédie Universelle

  • Bertrand — Bertrand, NE U.S. village in Nebraska Population (2000): 786 Housing Units (2000): 334 Land area (2000): 0.564773 sq. miles (1.462755 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.564773 sq. miles (1.462755… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • BERTRAND (A.) — Brunetto Latini opposait «la voie de la prose, large et pleinière si comme est ore la parleure des gens» et «li sentiers de rime, plus estroiz et plus fors». Pourtant, la phrase française connut, au Moyen Âge, sa période gothique, dont Aloysius… …   Encyclopédie Universelle

  • Bertrand — (spr. Bertrang), südfranzösischer Vorname, kommt bes. bei den Grafen von Auvergne, Forcalquier, Orange, Provence u. Toulouse (s.d.), vor; außerdem 1) B., der falsche Balduin, im 13. Jahrh. ein Prätendent in Flandern, s.d.; 2) B. de Born, Vicomte… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bertrand — • Bertrand de Comminges, né en 1073 à l Isle Jourdain (Gers), neveu du roi de France Robert le Pieux, chanoine de Toulouse, puis évêque de Comminges, près de St Gaudens, vers 1073, qu il releva la ville de ses ruines, après qu elle eût été… …   Dictionnaire des saints

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”